02/01/2016

2016 : LIRE DES ROMANS EN SORTANT DES SENTIERS BATTUS

Capture d’écran 2016-01-02 à 00.31.00.pngEt voici 2015 qui s’achève comme à l’accoutumée dans une frénésie de classements et de rangements pour passer à la nouvelle année. Les blogs littéraires ne font pas exception à la règle en énumérant le nombre de livres lus et en évoquant l’audience et la fréquentation des sites. Parce que c’est important l’audience et le nombre de vues avec cette soif de reconnaissance au travers de la masse et de la quantité. Pour la qualité c’est une autre histoire.

Chiffre de vente, classement des 10 meilleurs ouvrages, fréquentation des blogs, on perçoit cette fièvre du chiffre laissant peu de place pour le contenu même du livre que l'on relègue au deuxième plan. Symptomatique du phénomène, ces commentaires suite à la mauvaise critique du dernier livre de Joël Dickers, Le Livre des Baltimores où l’on évoque la légitimité de ce grand auteur au travers du nombre d’exemplaires vendus ce qui revient à dire que le Mac Donald’s est un grand restaurant du fait de sa fréquentation. Mais avec ce réseau composé de chroniques enthousiastes, de matraquages publicitaires et de murailles de livre savamment placées dans les entrées des librairies, le lecteur est-il vraiment complètement libre dans ses choix ? Lire ce que tout le monde lit et surtout l’apprécier devient une règle intrinsèque auquel il ne fait pas bon de déroger.

Sortir des sentiers battus, parler de ces romans qui ne sont pas mis en avant dans une actualité littéraire complètement sclérosée et conserver cette indépendance d’esprit, tels sont les objectifs de ce blog pour mettre en avant des auteurs moins connus mais pourvus de ce désir simple de raconter de belles histoires sans ce soucier du marketing. Fort heureusement, ils sont encore nombreux tout comme ces petites maisons d’édition qui nous livrent des textes de qualité en essayant, parfois difficilement, de concilier la vente et la qualité du contenu.

Il me reste à remercier tous ces libraires et ces camarades bloggeurs qui sortent également des normes en me permettant ainsi de faire de très belles découvertes que j’ai tenté à mon tour de vous transmettre. Je vous souhaite une très belle année 2016 et de très bonnes lectures à venir.

Sega

A lire en écoutant : Y'a Peut-Etre Un Ailleurs de Bernard Lavilliers. Album : CD Story - Bernard Lavilliers. Barclay 2002

(Illustration : Boutardieu - Dessin de Tardi)

 

00:49 Publié dans 1. Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.